soutien aux correspondants de presse de Pornic virés sans causes réelles et serieuses


Date de création : 14 Septembre 2017
par : Pierre
Pétition Terminée
Scoop.it
Il manque 902 signatures


         Après 40 ans de bons et loyaux services 7 jours sur 7 ne comptant pas ses heures pour percevoir une gratification dérisoire , après avoir connu des dizaines de directeurs départementaux, actuellement souffrant il se fait mettre à la porte via un simple coup de téléphone.

Sa collègue entrée il y a presque quatre ans: " on est très contents de votre travail" , mais virée quand même 
la troisième ayant maille à partir avec  ses deux collègues, mais aussi avec ceux des autres journaux, la municipalité, diverses associations (une dizaine) virée elle aussi!
Tout ceci par une journaliste qui ne veut pas se positionner et trouve beaucoup plus simple de mettre tout le monde à la porte. 
Cette journaliste se moque bien du fait qu'une personne dont  la  seule raison de se lever le matin est de se mettre au service des autres et en  a besoin aujourd'hui pour passer le cap de sa maladie et qu'une autre va se retrouver sans ressources (pas de chômage c'est une identité pas de retraite non plus),  c'est nullement son problème!!!
Je vous invite à envoyer le courrier joint à  la rédaction de de Saint Nazaire demandant la réintégration de ces deux personnes qui effectuent leur travail avec dévouement et sérieux 

Lettre :

Monsieur le directeur départemental Mme la journaliste affectée au Pays de RetzJe vous demande de bien vouloir réintégrer M Michel Bordat et Mme Laurence Dalpayrat dans leurs fonctions de correspondants de presse locaux sur la commune de Pornic. Vous usez de votre position dominante et de leurs statuts précaires pour sollutioner le problème de façon arbitraire .Vous faites le procès de patrons voyous dans vos articles vous n'aimeriez pas voir vos agissements sortir dans la presse





Fil d'actualité :

  • 15 Octobre 2017
    par unepetition.fr

    Clôture de la pétition

  • 14 Septembre 2017
    par unepetition.fr

    Pétition validé par l'auteur